Interview 12 mai 2016 : Serge Michenaud, directeur de la Fondation Art de Vivre en France interviendra à l’Engage University.

En quoi la méditation de pleine conscience peut-elle aider dans la transition (économique, sociale, environnementale) ?

La méditation est un processus de mise au repos et d’observation qui permet une « re-mise » à disposition de nos ressources.

Or n’importe quel changement dans un système (corps, esprit, équipe ou société), nécessite des ressources propres. C’est presque la formulation du premier principe de la thermodynamique. Comprendre et vivre ce principe à l’échelle individuelle, c’est se mettre en capacité de changer et d’évoluer. Si le processus méditatif est cultivé par chacun, cette capacité d’évoluer se traduit de fait à l’échelle collective.

D’après votre expérience, en quoi peut-elle être utile aux organisations et pour leurs collaborateurs ?

Après 20 ans de pratique et d’enseignement, j’ai pu observer que le processus méditatif avait un impact très significatif sur : le niveau d’énergie personnelle, la résilience et la capacité à gérer le stress, et enfin sur la clarté d’esprit. Ces trois facteurs sont essentiels pour donner le meilleur de soi-même, gagner confiance en soi et faire confiance, ce qui immanquablement soutien la qualité de relations avec les collaborateurs ainsi que toutes les synergies qui en découlent.

Pouvez-vous présenter en quelque mots ce que vous allez présenter à l’Engage University ?

  • Il s’agira d’échanger sur l’histoire, l’intérêt et l’impact de la pratique méditative
  • Préparer le corps et la respiration avec quelques techniques simples
  • Pratiquer ensemble avec une méditation lié au phénomène d’observation
  • Faire un bilan de l’expérience à travers l’échange et une petite session de questions / réponses.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire